Dompierre: 24 Préludes (2CD)
Interprètes:

24 PRÉLUDES


en forme de boogie et de bien d’autres choses encore....

Il s’appelait Bob. À l’aise avec tout le monde, il faisait pour ainsi dire partie de la famille. Pour lui, la musique, tous styles confondus, s’apparentait au boogie. C’était la genèse de tout ce qui s’interprétait. Sa main gauche surtout me fascinait. « Bob, comment faites-vous pour jouer si vite? »« C’est pas ça qui est important, kid. L’important c’est les chords ». Je ne l’ai jamais oublié. Il a été un personnage essentiel dans ma quête des mystères de la musique. J’ai composé ces préludes en pensant à lui et, bien que ceux-ci aient peu de rapport avec ce qu’il jouait alors, son souvenir m’a accompagné tout au long de mon cheminement.

Vingt-quatre préludes donc. Comme d’autres, célèbres en leur temps et encore plus aujourd’hui, en ont composés avant moi. Humblement, à mon tour, j’ai osé le faire parce que je pense n’avoir copié personne. Je crois aussi avoir eu une démarche personnelle et honnête. Pourquoi 24? Par ce que j’ai écrit chacun de ces préludes dans une des tonalités majeures et mineures du système tonal et que cette étiquette de compositeur tonal, je l’assume et la revendique. Ce qui ne veut pas dire que mon écriture soit celle des siècles précédents ni que je rejette les écoles qui ont rompu avec la tonalité traditionnelle. Je me sens tout simplement plus en accord avec moi-même de cette manière. Cela dit, j’ose croire que cette musique que j’ai composée le plus sincèrement possible soit de la musique actuelle. Elle s’inspire quelquefois du jazz, des musiques populaires, du grand répertoire pianistique français, elle est à la fois tout et rien de cela.

L’apprentissage du langage de chacune des pièces exige un travail soutenu et une très grande attention de la part de l’interprète. C’est un défi qu’Alain Lefèvre a su relever brillamment. Je l’en remercie avec toute mon amitié et ma reconnaissance.

© François Dompierre

Créée le 14 juillet dernier au Festival de Lanaudière, devant une foule record de près de 7 000 personnes, l’oeuvre de François Dompierre a reçu un accueil exceptionnel, tant du public que de la critique. Au lendemain de la première, Claude Gingras de La Presse n’a pas hésité à titrer : « Dompierre et Lefèvre: le triomphe ».
Date de sortie:
25 septembre 2012
Numéro d'album:
AN 2 9292-3
Périodes:
Genres:
Téléchargez l'album
Achetez l'album

Dompierre: 24 Préludes (2CD)

Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
1
Frénétique (Boogie; Allegro vivace)
0,99 $
1:44
2
Tranquille (Swing léger; Andante)
0,99 $
3:54
3
Massif (Slow rock; Marcato)
0,99 $
3:47
4
Limpide (Slow Country; Très léger swing; Allegro cantabile)
0,99 $
4:30
5
Effervescent (Relax, One Step; Allegro vivace)
0,99 $
2:11
6
Excentrique (Shuffle; Swing modéré)
0,99 $
5:00
7
Tendre (Slow Ballad; Sostenuto cantabile)
0,99 $
3:19
8
Déterminé (Tango; Con moto)
0,99 $
4:38
10
Obstiné (Bossa nova; Molto leggiero)
0,99 $
2:16
10
Énergique (Molto mosso)
0,99 $
2:47
11
Alerte (Soft shoe; Allegretto giocoso)
0,99 $
3:20
12
Immobile (Cool; Molto lento sostenuto a piacere)
0,99 $
2:04
*Tous les prix sont en devise canadienne.

Achat sécurisé, sans tracas et téléchargement facile.

Nous acceptons les cartes de crédit Visa et Mastercard. Vos données ne sont pas partagées et leur stockage répond aux normes de sécurité les plus elevées.

Téléchargement légal, directement du producteur, sans DRM.

En téléchargeant la musique sur le site d’Analekta, vous évitez les intermédiaires et vous vous assurez d’avoir la meilleure qualité sonore possible.

Des questions? Notre service à la clientèle est là!

Notre page d’aide pratique est consacrée au magasinage sur Analekta.com et notre FAQ répond à la plupart des questions courantes. Sinon, contactez-nous par courriel.
Réponse dans les 24 heures (sauf durant les weekends et les jours fériés).

Dompierre: 24 Préludes (2CD)

Numéro d'album: AN 2 9292-3
Date de sortie: 25 septembre 2012

Période(s): XXe siècle

Genre(s): Piano

Compositeurs:
Dompierre, François

Interprètes:
Lefèvre, Alain



24 PRÉLUDES


en forme de boogie et de bien d’autres choses encore....

Il s’appelait Bob. À l’aise avec tout le monde, il faisait pour ainsi dire partie de la famille. Pour lui, la musique, tous styles confondus, s’apparentait au boogie. C’était la genèse de tout ce qui s’interprétait. Sa main gauche surtout me fascinait. « Bob, comment faites-vous pour jouer si vite? »« C’est pas ça qui est important, kid. L’important c’est les chords ». Je ne l’ai jamais oublié. Il a été un personnage essentiel dans ma quête des mystères de la musique. J’ai composé ces préludes en pensant à lui et, bien que ceux-ci aient peu de rapport avec ce qu’il jouait alors, son souvenir m’a accompagné tout au long de mon cheminement.

Vingt-quatre préludes donc. Comme d’autres, célèbres en leur temps et encore plus aujourd’hui, en ont composés avant moi. Humblement, à mon tour, j’ai osé le faire parce que je pense n’avoir copié personne. Je crois aussi avoir eu une démarche personnelle et honnête. Pourquoi 24? Par ce que j’ai écrit chacun de ces préludes dans une des tonalités majeures et mineures du système tonal et que cette étiquette de compositeur tonal, je l’assume et la revendique. Ce qui ne veut pas dire que mon écriture soit celle des siècles précédents ni que je rejette les écoles qui ont rompu avec la tonalité traditionnelle. Je me sens tout simplement plus en accord avec moi-même de cette manière. Cela dit, j’ose croire que cette musique que j’ai composée le plus sincèrement possible soit de la musique actuelle. Elle s’inspire quelquefois du jazz, des musiques populaires, du grand répertoire pianistique français, elle est à la fois tout et rien de cela.

L’apprentissage du langage de chacune des pièces exige un travail soutenu et une très grande attention de la part de l’interprète. C’est un défi qu’Alain Lefèvre a su relever brillamment. Je l’en remercie avec toute mon amitié et ma reconnaissance.

© François Dompierre

Créée le 14 juillet dernier au Festival de Lanaudière, devant une foule record de près de 7 000 personnes, l’oeuvre de François Dompierre a reçu un accueil exceptionnel, tant du public que de la critique. Au lendemain de la première, Claude Gingras de La Presse n’a pas hésité à titrer : « Dompierre et Lefèvre: le triomphe ».
1
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
1:44
2
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
3:54
3
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
3:47
4
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
4:30
5
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
2:11
6
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
5:00
7
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
3:19
8
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
4:38
9
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
2:16
10
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
2:47
11
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
3:20
12
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
2:04
13
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
4:39
14
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
3:22
15
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
3:55
16
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
4:29
17
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
5:02
18
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
4:24
19
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
3:49
20
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
2:50
21
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
5:07
22
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
2:45
23
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
3:54
24
Dompierre, François
Dompierre, François (1943 - )
24 Préludes
4:18