Archive pour juin, 2013

Un été chargé pour nos orchestres

27 juin 2013

L’été reste une saison chargée pour nos orchestres. Voici où vous pourrez les entendre dans les prochaines semaines.

I Musici de Montréal donnera au moins trois concerts dans le cadre des festivals d’été; ces concerts feront ressortir toute la puissance et l’étendue de l’ensemble. Celui-ci sera au Domaine Forget, à Lanaudière et au Festival international de jazz de Montréal, avec les artistes invités Karina Gauvin, DJ Champion ainsi qu’un grand chœur. Pour plus d’information, visitez http://imusici.com/fr

L’Orchestre symphonique de Montréal – dirigé par l’énergique chef en résidence Nathan Brock, avec la participation de l’animateur Charles Lafortune – donnera, dès le 31 juillet, une série de trois concerts dans les parcs montréalais. Plus de détails ici…

Suivant 10 jours de préparation intensive au Conservatoire de musique de Montréal, l’Orchestre de la francophonie, dirigé par son fondateur Jean-Philippe Tremblay, entreprendra une tournée de 12 concerts dans des lieux tels que la Salle Southam du Centre national des arts (le 29 juillet) et la Société des arts technologiques. Parmi les œuvres commandées pour cet été, mentionnons des pièces orchestrales de Frédéric Chiasson et d’Olivier Larue. Mentionnons que l’orchestre se produira avec le Garage à musique, un projet de style Sistema. La programmation complète…

Les 18 juillet et 1er août, l’Orchestre symphonique de Québec – dirigé par le chef invité Gilles Bellemarre – donnera deux concerts consacrés à la musique de Jacques Brel. De plus, il abordera un répertoire varié lors des festivals importants de la province, notamment le Festival d’opéra de Québec. Pour plus d’information…

Soixante ans de journalisme musical

25 juin 2013

La plupart des gens prennent leur retraite après 25 ou 30 ans de loyaux services. Pas Claude Gingras, le souvent féroce critique du quotidien La Presse. Alors qu’il s’apprête à célébrer le 1er juillet son 82e anniversaire de naissance, il est toujours au concert, soir après soir, et ce, depuis maintenant 60 ans.

Il s’est entretenu la semaine dernière avec Catherine Perrin de l’émission Médium Large, d’enregistrements bien sûr, d’étiquette de concert (le début de l’entrevue est un véritable feu nourri), mais aussi de ses premières révélations musicales, de son immense collection de disques et de son enthousiasme envers les musiciens de la jeune génération.

On peut écouter ce touffu (25 minutes) et très intéressant entretien ici…

Des musiciens en pleurs

20 juin 2013

Le gouvernement grec a mis fin la semaine dernière aux activités de son réseau public, ERT, et mis à pied la presque totalité des 2,700 employés. Parmi ceux-ci, on retrouve les membres de l’Orchestre symphonique national grec et son chœur. Les demandes pressantes des créditeurs internationaux ont forcé la fermeture du réseau et son orchestre radiophonique, en opération depuis 75 ans, ainsi que de l’ensemble de musique contemporaine national (fondé en 1954).

Le dernier concert de l’orchestre, donné dans une salle de répétition surchauffée (la climatisation ayant déjà été coupée), dans lequel des musiciens visiblement affectés, jouent « Nimrod » tiré des Variations Enigma d’Elgar, a été filmé et diffusé sur écrans géants à un vaste public assemblé. La musique était insuffisante à adoucir la tristesse de tous.

<param name=”allowscriptaccess”

Festival Montréal baroque

17 juin 2013

« Après avoir survécu à l’Apocalypse prévue en 2012, Montréal Baroque s’embarque, pour sa 11ème édition, dans une magnifique aventure vers LES nouveaux mondes ! » Voilà en quels termes les organisateurs résument ce festival unique en son genre, qui se tiendra du 21 au 24 juin dans le Vieux-Montréal.

On y retrouvera notamment l’ensemble Constantinople et des comparses espagnols proposeront lors de l’événement trois voyages : le Nouveau Monde qui incita Colomb à prendre la mer, le Nouveau Monde idéologique recherché par les Orientaux en Europe et le Nouveau Monde d’Amérique latine.

Le Festival accueillera aussi l’ensemble mexicain La Fontegara qui propose un programme de musiques de Manuel de Zumaya (1678-1755), le plus célèbre compositeur mexicain de la période coloniale. À l’ère du numérique, Montréal Baroque propose des convergences des mondes de la musique ancienne et des arts numériques. Pour l’occasion, de jeunes artistes baroques, qui cumulent déjà une solide expérience, s’aventureront dans des explorations artistiques originales.

Le concert d’ouverture, le 21 juin à 19 h au nouveau Théâtre Saint-James, est à ne pas rater. L’Ensemble Caprice s’associe à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal pour la première montréalaise de la version concert de l’opéra Motezuma de Vivaldi. L’œuvre, incomplète mais reconstituée ici par Matthias Maute de l’Ensemble Caprice, est le seul opéra de Vivaldi situé dans les Amériques; il raconte l’histoire de la défaite du dernier empereur du Mexique (Motezuma) aux mains des Espagnols. On nous promet de multiples rebondissements: déguisements, emprisonnements, incendies, pillages, menaces de suicide, tentatives d’infanticide, victimes offertes en sacrifice pour retrouver la paix… Sept chanteurs et l’acteur Brett Watson seront accompagnés des 20 musiciens de l’Ensemble Caprice placés sous la direction de Matthias Maute, qui a aussi réglé la mise en place et les effets multimédia.  

On peut consulter la programmation du Festival Montréal baroque ici…

 

Mario Bernardi s’éteint

12 juin 2013

Le chef d’orchestre Mario Bernardi nous a quittés la semaine dernière, à 82 ans. Il a été directeur musical et fondateur de l’Orchestre du Centre national des arts (de 1968 à 1982), directeur musical de l’Orchestre du CBC Radio et du Calgary Philharmonic Orchestra, et estimé chef invMario Bernardiité d’orchestres et de compagnies d’opéra du monde entier. Il avait reçu l’Ordre du Canada et s’est vu remettre en 2001 un prix d’excellence du Gouverneur général pour l’ensemble de sa carrière. Il s’est éteint dans une résidence pour personnes âgées, à Toronto. Il laisse dans le deuil sa femme la mezzo-soprano Mona Kelly, parents, amis et collègues.

En son honneur, le Centre national des arts a mis son drapeau en berne et commandé un buste de M. Bernardi qui sera dévoilé le 1er juillet 2013. Le CNA créera par ailleurs à la mémoire de maestro Bernardi un fonds destiné à la commande de nouvelles œuvres pour orchestre à des compositeurs canadiens.

 

 

La flûtiste Ariane Brisson remporte le Prix d’Europe

10 juin 2013

Les lauréats du Prix d’Europe ont été dévoilés lors d’un concert-gala samedi soir, salle Bourgie, auquel prenait part les quatre premiers prix et le pianiste Jean Saulnier. Ariane Brisson, flûtiste de 22 ans, est repartie avec le Prix d’Europe et un chèque de 25 000 $, montant qui servira à payer ses études avec le flûtiste Mathieu Dufour, première chaise du Chicago Symphony Orchestra.

Simon Riverin, violoniste, a reçu le prix John-Newmark de 4 000 $. Les quatre prix spéciaux de 2 500 $ ont été décernés à François-Olivier Jean (ténor), Steven Massicotte (piano), Simon Riverin (violon) et Ariane Brisson (flûte). Le prix  de composition Fernand-Lindsay, de 10 000$ a été remis à Beavan Flanagan.

Le jury comprenait était composé de Frédéric Bednarz (violon), Jacinthe Couture (piano), Nicole Lorange (soprano), Jean-Louis Sajot (clarinette) et Gabriel Thibaudeau (compositeur). Nicolas Gilbert, Jean Lesage et John Rea faisaient partie quant à eux du jury pour le concours de composition.

Vingt-cinq candidats avaient pris part à cette 102e édition. Bravo aux lauréats!

 

Marie-Nicole Lemieux et Walter Boudreau deviennenent chevaliers

6 juin 2013

La première ministre du Québec, Pauline Marois, remettra cet après-midi à 33 personnes l’un des trois grades de l’Ordre national du Québec. Deux personnalités du monde de la musique recevront le titre de chevalier et chevalière: la contralto Marie-Nicole Lemieux et le compositeur et chef d’orchestre Walter Boudreau.

On dit de la première: « Marie-Nicole Lemieux est reconnue pour sa voix rare de contralto et sa personnalité charismatique. Depuis des années, cette chanteuse d’opéra brille au Québec et à l’étranger, capable à la fois d’incarner vocalement des rôles très puissants et de faire preuve d’une douceur extrême. Elle est également une interprète reconnue de la mélodie française et russe, ainsi que du lied allemand, répertoire qu’elle apprécie particulièrement et qui lui permet de se produire dans les plus belles salles de concert du monde. Plusieurs estiment que c’est l’une des plus grandes voix actuelles de contralto dans l’univers lyrique international. »

On souligne chez le second: « Musicien polyvalent en phase avec son temps, Walter Boudreau jouit d’une renommée internationale de créateur d’exception. (…) Soucieux de démocratiser la musique, il n’a pas hésité, ces dernières années, à innover en proposant des rendez-vous participatifs et de grands événements rassembleurs destinés à un public élargi. » Il prévoit d’ailleurs souligner le 50e anniversaire de  la SCMQ de façon spectaculaire en 2016 en mettant sur pied une énorme symphonie portuaire, avec la complicité de 3333 participants!

On peut entendre la première notamment dans une compilation, Meilleurs moments, ici…

Le Concerto de l’Asile de Walter Boudreau, créé en janvier par l’OSM et repris par l’OSQ la semaine dernière, sera bientôt enregistré par le pianiste Alain Lefèvre. Il interprète ici la Valse de l’asile qui a servi de matériau de base à l’œuvre.

21e congrès annuel d’acoustique à Montréal

3 juin 2013