Réflexions sur la vie
RÉFLEXIONS SUR LA VIE

Réflexions sur la vie est un spectacle original saisissant, une histoire de jeunesse, d’espoir et de courage qui brosse le portrait varié et captivant de quatre Canadiennes exceptionnelles : Alice Munro, Amanda Todd, Roberta Bondar et Rita Joe.

Le directeur musical de l’Orchestre du Centre national des Arts, Alexander Shelley, a investi quatre remarquables compositeurs canadiens d’une mission, celle de collaborer avec la productrice du contenu créatif et metteure en scène Donna Feore, et un groupe d’interprètes et d’artistes multimédia, à un projet de création proposant une expérience symphonique unique. Les quatre oeuvres musicales du spectacle Réflexions sur la vie plongent le public dans un environnement 3D faisant appel à la photo, au cinéma et à des créations graphiques projetées sur des écrans enveloppant l’orchestre. Cet environnement créatif et les concepts visuels utilisés ont été produits et adaptés par le studio de design visuel montréalais novateur Normal, partenaire artistique du projet. L’album vous fait découvrir la musique de ce spectacle pluridisciplinaire et multimédia.
reflexionssurlavie.ca


LES OEUVRES

Dear Life est basé sur la nouvelle partiellement autobiographique du même nom d’Alice Munro, Prix Nobel de littérature. L’oeuvre propose une musique de la compositrice canadienne primée Zosha Di Castri pour orchestre et soprano (Erin Wall), une narration enregistrée par la légendaire actrice Martha Henry, qui offre une lecture bouleversante d’une adaptation habilement condensée du récit signée Merilyn Simonds, et de saisissantes photographies en noir et blanc de Larry Towell (Magnum Photos).

Jocelyn Morlock signe la pièce My Name is Amanda Todd. Amanda Todd était une pétillante jeune fille de 15 ans de Port Coquitlam, en Colombie-Britannique, qui aimait chanter et s’exprimer à travers la musique. Elle s’est enlevée la vie le 10 octobre 2012 après avoir subi pendant des années des abus sur Internet, du harcèlement et de l’intimidation à l’école. Avant sa mort, elle a affiché sur YouTube une poignante vidéo pour dénoncer l’intimidation et raconter son histoire. Le message d’espoir, d’empathie et de tolérance qu’elle transmet dans sa vidéo a suscité, depuis, un très large soutien dans le monde entier, et est maintenant utilisé par les parents et les enseignants en appui aux mesures visant à contrer l’intimidation.

Bondarsphere, oeuvre originale et inventive de la compositrice montréalaise Nicole Lizée, raconte l’impressionnant parcours de Roberta Bondar. Enfant, la docteure Bondar rêvait d’être astronaute. Ce rêve est devenu réalité en janvier 1992, à bord de la navette spatiale Discovery de la NASA, quand elle est devenue à la fois la première neurologue dans l’espace et la première femme astronaute du Canada. À l’aide d’une trame sonore, d’images vidéo et de musique d’orchestre jouée sur scène, Nicole Lizée revisite les remarquables accomplissements de cette femme astronaute, médecin, chercheuse scientifique, photographe, auteure et environnementaliste.

I Lost My Talk est inspiré de l’auteure et aînée micmaque Rita Joe, C.M., dont le poème éponyme exprime non seulement les souffrances et les chagrins de son expérience au pensionnat de Shubenacadie, en Nouvelle-Écosse, mais aussi son espoir et sa conviction de pouvoir inspirer les peuples autochtones et non autochtones en les accompagnant vers un lieu de ressourcement et de guérison. John Estacio, compositeur lauréat du CNA, a créé une riche trame musicale, jouée en synchronie avec un film de la cinéaste de renommée mondiale Barbara Willis Sweete, dans lequel des danseurs des Premières Nations s’exécutent sur une chorégraphie de Tekaronhiáhkhwa Santee Smith, directrice artistique du Kaha:wi Dance Theatre. Le poème de Rita Joe est narré par Monique Mojica, actrice d’ascendance guna et rappahannock.
Date de sortie:
21 avril 2017
Numéro d'album:
AN 2 8870
Périodes:
Téléchargez l'album
Achetez l'album
Diffusion en continue sur Spotify

Réflexions sur la vie

Di Castri, Zosha (1985 - )
Dear Life
1
Dear Life
4,99 $
25:29
Morlock, Jocelyn (1969 - )
My Name is Amanda Todd
2
My Name is Amanda Todd
2,99 $
11:22
Lizée, Nicole (1973 - )
Bondasphere
3
Bondasphere
3,99 $
16:19
Estacio, John (1966 - )
I Lost My Talk
4
I Lost My Talk
3,99 $
20:15
*Tous les prix sont en devise canadienne.

Achat sécurisé, sans tracas et téléchargement facile.

Nous acceptons les cartes de crédit Visa et Mastercard. Vos données ne sont pas partagées et leur stockage répond aux normes de sécurité les plus elevées.

Téléchargement légal, directement du producteur, sans DRM.

En téléchargeant la musique sur le site d’Analekta, vous évitez les intermédiaires et vous vous assurez d’avoir la meilleure qualité sonore possible.

Des questions? Notre service à la clientèle est là!

Notre page d’aide pratique est consacrée au magasinage sur Analekta.com et notre FAQ répond à la plupart des questions courantes. Sinon, contactez-nous par courriel.
Réponse dans les 24 heures (sauf durant les weekends et les jours fériés).

Réflexions sur la vie

Numéro d'album: AN 2 8870
Date de sortie: 21 avril 2017

Période(s): Contemporain

Genre(s): Musique orchestrale

Compositeurs:
Divers / Misc., | Di Castri, Zosha | Morlock, Jocelyn | Lizée, Nicole | Estacio, John

Interprètes:
Orchestre du Centre national des Arts du Canada, | Shelley, Alexander



RÉFLEXIONS SUR LA VIE

Réflexions sur la vie est un spectacle original saisissant, une histoire de jeunesse, d’espoir et de courage qui brosse le portrait varié et captivant de quatre Canadiennes exceptionnelles : Alice Munro, Amanda Todd, Roberta Bondar et Rita Joe.

Le directeur musical de l’Orchestre du Centre national des Arts, Alexander Shelley, a investi quatre remarquables compositeurs canadiens d’une mission, celle de collaborer avec la productrice du contenu créatif et metteure en scène Donna Feore, et un groupe d’interprètes et d’artistes multimédia, à un projet de création proposant une expérience symphonique unique. Les quatre oeuvres musicales du spectacle Réflexions sur la vie plongent le public dans un environnement 3D faisant appel à la photo, au cinéma et à des créations graphiques projetées sur des écrans enveloppant l’orchestre. Cet environnement créatif et les concepts visuels utilisés ont été produits et adaptés par le studio de design visuel montréalais novateur Normal, partenaire artistique du projet. L’album vous fait découvrir la musique de ce spectacle pluridisciplinaire et multimédia.
reflexionssurlavie.ca


LES OEUVRES

Dear Life est basé sur la nouvelle partiellement autobiographique du même nom d’Alice Munro, Prix Nobel de littérature. L’oeuvre propose une musique de la compositrice canadienne primée Zosha Di Castri pour orchestre et soprano (Erin Wall), une narration enregistrée par la légendaire actrice Martha Henry, qui offre une lecture bouleversante d’une adaptation habilement condensée du récit signée Merilyn Simonds, et de saisissantes photographies en noir et blanc de Larry Towell (Magnum Photos).

Jocelyn Morlock signe la pièce My Name is Amanda Todd. Amanda Todd était une pétillante jeune fille de 15 ans de Port Coquitlam, en Colombie-Britannique, qui aimait chanter et s’exprimer à travers la musique. Elle s’est enlevée la vie le 10 octobre 2012 après avoir subi pendant des années des abus sur Internet, du harcèlement et de l’intimidation à l’école. Avant sa mort, elle a affiché sur YouTube une poignante vidéo pour dénoncer l’intimidation et raconter son histoire. Le message d’espoir, d’empathie et de tolérance qu’elle transmet dans sa vidéo a suscité, depuis, un très large soutien dans le monde entier, et est maintenant utilisé par les parents et les enseignants en appui aux mesures visant à contrer l’intimidation.

Bondarsphere, oeuvre originale et inventive de la compositrice montréalaise Nicole Lizée, raconte l’impressionnant parcours de Roberta Bondar. Enfant, la docteure Bondar rêvait d’être astronaute. Ce rêve est devenu réalité en janvier 1992, à bord de la navette spatiale Discovery de la NASA, quand elle est devenue à la fois la première neurologue dans l’espace et la première femme astronaute du Canada. À l’aide d’une trame sonore, d’images vidéo et de musique d’orchestre jouée sur scène, Nicole Lizée revisite les remarquables accomplissements de cette femme astronaute, médecin, chercheuse scientifique, photographe, auteure et environnementaliste.

I Lost My Talk est inspiré de l’auteure et aînée micmaque Rita Joe, C.M., dont le poème éponyme exprime non seulement les souffrances et les chagrins de son expérience au pensionnat de Shubenacadie, en Nouvelle-Écosse, mais aussi son espoir et sa conviction de pouvoir inspirer les peuples autochtones et non autochtones en les accompagnant vers un lieu de ressourcement et de guérison. John Estacio, compositeur lauréat du CNA, a créé une riche trame musicale, jouée en synchronie avec un film de la cinéaste de renommée mondiale Barbara Willis Sweete, dans lequel des danseurs des Premières Nations s’exécutent sur une chorégraphie de Tekaronhiáhkhwa Santee Smith, directrice artistique du Kaha:wi Dance Theatre. Le poème de Rita Joe est narré par Monique Mojica, actrice d’ascendance guna et rappahannock.
1
Divers / Misc.,
Di Castri, Zosha (1985 - )
Dear Life
25:29
2
Divers / Misc.,
Morlock, Jocelyn (1969 - )
My Name is Amanda Todd
11:22
3
Divers / Misc.,
Lizée, Nicole (1973 - )
Bondasphere
16:19
4
Divers / Misc.,
Estacio, John (1966 - )
I Lost My Talk
20:15