fbpx
AN 2 8789

KAMP! Songs and Satire from Theresienstadt (Chansons et Satire de Theresienstadt)

Compositeurs
Date de sortie 15 avril 2016
Numéro de l'album AN 2 8789
Periodes XXe siècle

Informations sur l'album

Theresienstadt (ou Terezin) est d’abord une forteresse construite par l’impératrice autrichienne Marie–Thérèse pour consolider l’emprise des Habsbourg sur la Bohème. En juin 1940, la Gestapo prend le contrôle de Terezin et installe une prison
dans la Kleine Festung (petite forteresse).

En novembre 1941, le site est transformé en ghetto muré servant de façade à l’opération d’extermination des juifs sous l’impulsion du chef des SS Reinhard Heydrich. Pour le monde extérieur, Terezin est présenté par les Nazis comme une colonie juive modèle; alors qu’il s’agit véritablement d’un ghetto
qui sert également de camp de transit pour les juifs acheminés vers Auschwitz et les autres camps d’extermination. Au total, 140 000 juifs sont déportés à Theresienstadt. Un quart d’entre eux, soit environ 33 000, meurent sur place principalement à cause des conditions de vie atroces (famine, stress excessif, maladie, épidémie de typhus à la fin de la guerre, etc.). 87 000 autres sont transportés dans les camps d’extermination. Le dernier transport pour
Auschwitz–Birkenau a lieu le 28 octobre 1944; à peine 5 mois après le débarquement. 18 000 prisonniers sont déportés vers l’Est et il ne restera que 1574 survivants des chambres à gaz. Le 4 mai 1945, la Croix–Rouge internationale s’empare de Terezin et 5 jours plus tard, l’Armée rouge libère les
19 000 survivants.

Dans cette ville prison, la seule liberté est de créer. Les artistes continuent d’exercer leur art, surtout la musique, seule forme de résistance possible avec l’arme ultime — le rire. Une centaine d’oeuvres musicales sont composées, des milliers de dessins et de peintures sont créés, en plus des milliers de pages de journaux intimes remplies et de poèmes écrits, plus de 2000 conférences sont données sur les sujets les plus variés — et on publie même des critiques de spectacles! Les Nazis utilisent cet engouement artistique pour alimenter leur machine de propagande; ils redistribuent même les instruments de musique confisqués peu de temps avant.

Parmi leurs actes les plus cyniques, en juin 1944 les Nazis donnent à Terezin, en quelques coups de pinceau, l’apparence d’une pimpante station balnéaire. Ils paradent une délégation de la Croix–Rouge . l’intérieur des prétendues installations, d’où la musique fuse à chaque coin de
rue, pour entretenir l’illusion de juifs insouciants vivant dans un prétendu centre de villégiature. Cette gigantesque imposture se poursuivra, allant jusqu’à forcer un tournage de film destiné à tromper le monde entier: Le Fu?hrer donne un village aux juifs. Sous ce titre, le casting le plus cruel de toute l’histoire du cinéma. Engagé de force dans le rôle du metteur en scène, Kurt Gerron, acteur et réalisateur, sera expédié à Auschwitz aussitôt le tournage terminé, avec sa femme et la quasi totalité de la distribution.

C’est en octobre 1992 qu’Alexander Waechter, acteur et metteur en scène autrichien bien connu, décide de raconter l’histoire de son grand oncle Raimund (Remy) dans Chansons et Satire de Theresienstadt; un spectacle de cabaret comprenant poèmes et chansons. Un hommage à tous les artistes de Terezin.

L’idée lui est venue pendant son voyage entre Vienne et Berlin, l’amenant à visiter Terezin et réalisant peu à peu toute l’histoire derrière ces murs. Une production tragique, mordante et ironique pour trois interprètes; un homme, une femme et un pianiste. Waechter écrit, dirige, raconte et chante. Face à lui, Tania Golden, une jeune actrice et chanteuse viennoise reconnue.

Sergei Dreznin, pianiste et compositeur juif russe, en est le directeur musical. Ilcompose avec Gerhard Bronner, légendaire compositeur et interprète, patriarche du cabaret viennois, plusieurs chansons inspirées du style de chacun des artistes originaux — complétant ainsi chansons et poèmes écrits à l’intérieur des murs de Terezin.

Un soir de 1993, Bronner, vivant à l’époque en Floride, de retour de Vienne, se rend à la résidence de son ami Tom Neile, parolier à ses heures, avec un épais paquet de feuilles et lui demande d’adapter les
textes en anglais: “C’est un spectacle qui se joue en ce moment en Autriche, dans des salles où les spectateurs s’entassent même debout. Je veux le faire adapter pour le public américain!” KAMP! a été
présenté pour la première fois en décembre 1994 par Michael Maurer en Floride, dans le public on retrouvait des survivants de l’Holocauste. S’en est suivi une série de représentations en Floride et sur la côte Est américaine entre 1998 et 2004 avec sur scène Amelia DeMayo et Curt Buckler.

Cabaret Terezín, a été produit en 2008 à Paris par Josette Milgram, présenté avec succès au Théâtre Marigny, avec le soutien de Pierre Lescure, de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, de la Ville de Paris et du Ministère de la Défense. Le spectacle est toujours en tournée en France.

Lire la suite

À propos

AN 2 9136 Bach Oeuvres Celebres
AN 2 9136 Bach Oeuvres Celebres
Steve Cowan

Start typing and press Enter to search