fbpx
AN 2 9805

Musique pour le théâtre UBU

Compositeurs
Interprètes
Date de sortie 19 janvier 1998
Numéro de l'album AN 2 9805
Periodes Hors période
Genres Trame sonore et comédie musicale

Informations sur l'album

Denis Gougeon nous parle de sa musique

à propos de Roberto Zucco

Travailleur solitaire, habitué à contrôler tous les aspects de la composition musicale (tout particulièrement l’idée et le temps), j’ai dû apprendre à mettre ma musique au service d’un texte avec lequel je suis entré en résonance de manière hautement sympathique. Sans cette affinité avec les mots de Koltès, jamais je n’aurais accepté de faire le travail. Et c’est là tout le mérite de Denis Marleau: avoir pressenti les correspondances entre ce texte de Koltès et ma musique. (Août 1992)

à propos de Maîtres anciens

On l’a dit: Maîtres anciens, c’est de la musique; une fugue verbale en quelque sorte. Et trouver sa voix à l’intérieur de ce formidable enchevêtrement n’était certes pas facile. Je crois l’avoir trouvée en évoquant la profonde humanité de Reger, bien au-delà du grand tintamarre de la détestation. Car tout comme la musique n’existe véritablement qu’entre les notes, l’émotion transmise par Thomas Bernhard n’existe qu’entre les mots; c’est cette émotion que j’ai tenté d’accompagner avec une grande pudeur et beaucoup de discrétion en confiant au quatuor à cordes une musique fragile, révélatrice du drame de la solitude humaine. (Juin 1997)

à propos de Le Passage de l’Indiana

Le Passage de l’Indiana est un océan et son exploration relève de la bathymétrie. Cela commence superficiellement par une plongée en apnée, question de découvrir l’étendue du sujet: immense! Puis on augmente l’autonomie en revêtant l’habit de plongeur: nettement insuffisant. Alors on s’invente un sous-marin, mais bientôt c’est le bathyscaphe qui s’avère essentiel. Profond, très profond et vaste cet océan. À chaque zone explorée, à chaque descente renouvelée, de nouvelles richesses apparaissent: beauté, raffinement, puissance d’évocation et précision de la langue, personnages complexes, jeux de vérité et de mensonges, jeux de masques, manipulations, trésors cachés, découverts puis volés, amours manqués, étonnantes ambiguïtés… Et cette présence constante de la musique qui nous berce. Or cette musique est déjà en moi. D’où vient-elle? Elle vient du Passage de l’Indiana dans ma vie. (Février 1996)

à propos de Nathan le Sage

Nathan le Sage est un appel à la fraternité universelle et un véritable plaidoyer pour la tolérance. L’action se situe à Jérusalem lors de la troisième croisade (1189-1192). Afin de permettre à l’auditeur d’avoir une perception plus globale de la présence musicale dans Nathan le Sage, j’ai décidé de coudre bout à bout les différentes interventions sonores. La musique se présente donc comme une suite ininterrompue de mouvements qui glissent les uns sur les autres. Elle propose un parcours en « temps accéléré » des principales musiques qui accompagnent le destin des personnages, tout en mettant en évidence la tension souterraine omniprésente du récit.

Lire la suite

À propos

AN 2 8871-2 Rencontr3s / Rencontres
AN 2 8871-2 Rencontr3s / Rencontres

Start typing and press Enter to search