fbpx
FL 2 3174

Créations d'oeuvres canadiennes

Interprètes
Date de sortie 16 septembre 2003
Numéro de l'album FL 2 3174
Periodes Contemporaine

Informations sur l'album

Kelly-Marie Murphy: Give Me Phoenix Wings to Fly

Outre sur le mythe du phénix, cette pièce s’appuie sur deux influences poétiques. La première est de John Keats: But when I am consumed in the fire, Give me new Phoenix wings to fly at my desire.(Mais lorsque je serai consumé par le feu,Donne-moi pour voler à ma guise de nouvelles ailes de phénix.) La seconde est de Robert Graves:To bring the dead to life Is no great magic.Few are wholly dead:Blow on a dead man’s embersAnd a live flame will start.(Ressusciter les mortsN’est pas un grand prodige. Les vrais morts sont peu nombreux:Soufflez sur les cendres d’un trépasséEt une flamme vive en surgira.)

« J’ai toujours été intriguée par le mythe du phénix, écrit Kelly-Marie Murphy, un oiseau qui s’immole par le feu pour renaître de ses cendres. » C’est là une allégorie tellement forte et qui peut se rapporter au désastre. Peu importe combien dévastateur s’avère tel ou tel événement, il est toujours possible de s’en relever, de se refaire. Le succès réside dans l’effort ainsi que dans la conviction qu’il est toujours possible de progresser.

Chan Ka Nin: and the masks evoke…

L’œuvre introduit au public la culture autochtone en débutant au son d’un tambour. La première section exprime la voix d’un peuple dont la culture a été étouffée depuis un siècle. La prochaine section se rapporte aux premiers ancêtres; des images composites du ciel, du corbeau et de la baleine sont utilisées pour décrire symboliquement les mythes. Suit une section qui décrit l’essor des différentes tribus partout au pays. La musique évoque ensuite le monde spirituel lié aux masques. L’œuvre se termine sur une section de « transformation ». D’une part, la « transformation » fait allusion aux masques finement ouvragés qui transforment une image en une autre, comme lorsque le long bec d’un corbeau ou d’un oiseau-tonnerre s’ouvre pour révéler un visage humain sculpté. D’autre part, c’est une prise de position sur la volonté de reconnaissance des droits et de la culture des peuples autochtones en Amérique du Nord. Cette œuvre se veut un hommage à tous ceux et celles qui, malgré la répression, triomphent des obstacles.

Christos Hatzis: « Old Photographs”

« Old Photographs” est un mouvement pour trio avec piano tiré de l’œuvre multimédia intitulée Constantinople — une œuvre écrite pour mezzo-soprano, voix d’alto arabe, violon, violoncelle, piano et sons électroniques. Inspirée par la puissance et la vision poétique humaniste de la musique de Hatzis, une équipe d’artistes développe actuellement Constantinople autour d’un concept de théâtre musical, en collaboration avec le Centre d’Arts de Banff. Alliant la musique, la danse, des projections et une scénographie, les éléments artistiques combinés de Constantinople agissent comme métaphore dans l’exploration de questions culturelles et religieuses séculaires.

« Old Photographs” se base uniquement sur des langages musicaux occidentaux et débute par un thème lent et introspectif pour piano seul qui évoque la période romantique. À mesure que l’œuvre progresse, le violon et le violoncelle viennent s’ajouter et l’œuvre amorce une dérive stylistique vers le tango à la Astor Piazzola.

Gary Kulesha: Trio no 2

« Je crois, dit Gary Kulesha, qu’il fait partie du devoir de l’artiste d’aider le public à découvrir la richesse de l’expérience contemporaine. Nous devons parler du monde d’aujourd’hui, pas du monde révolu, et nous devons parler une langue qui puisse circonscrire la gamme incroyable d’émotions que nous ressentons. Nous vivons dans un monde qui semble osciller frénétiquement entre violence et frustration d’une part, et compassion et tendresse d’autre part. Je veux que ma musique aborde toutes ces choses. »

Le Trio no 2 adopte la forme traditionnelle en trois mouvements vif–lent–vif. Le premier mouvement associe une musique fugace et instable avec des rythmes martelés et obsédants. Le deuxième mouvement est très lyrique, un chant fluide empreint de tristesse. Le troisième mouvement est un véritable dithyrambe adressé au monde contemporain, fortement influencé par le « rhythm ‘n’ blues ».

Lire la suite

À propos

Gryphon Trio
AN 6 1016
AN 6 1016

Start typing and press Enter to search