fbpx
AN 2 9172 Levantine Rhapsody – Didem Başar

Levantine Rhapsody

Date de sortie 07 février 2020
Numéro de l'album AN 2 9172
Periodes Autres

Ils en ont parlé

Informations sur l'album

Après quinze années à composer et à accompagner de nombreux artistes et ensembles, je souhaitais désormais me consacrer à un projet plus personnel, qui combinerait deux influences musicales : les musiques classiques turque et occidentale. Le dialogue que j’ai ainsi créé entre le kanun et des instruments de tradition classique occidentale (flûtes, percussions, violon et violoncelle) est enrichi de makams turcs (modes), de cycles rythmiques et d’improvisation, dans des compositions à l’approche résolument impressionniste.

Devr-i Raksan est une combinaison de rythmes en 15/8 (Raksan) et en 7/8 (Devr-i Turan). Devr-i Raksan signifie d’ailleurs le tournoiement d’un danseur, que j’ai tenté de recréer par cette pièce.

Plonger dans la mer provoque souvent un sentiment d’apesanteur. Observer les fonds marins peut donner l’impression de voler. Méduse est une tentative d’évoquer cette légèreté, cette douce sensation d’un glissement sans effort.

Quoi de plus apaisant qu’une balade en forêt, à écouter le chant des oiseaux ? Dans Bird Song, leurs jolis gazouillis sont évoqués grâce à la riche collection d’instruments de Guy Pelletier. Merci à toi Guy !

Rast Pesrev est la seule pièce de cet album que je n’ai pas composée. Elle a plutôt été écrite par Kantemiroğlu (Dimitrie Cantemir, 1673 – 1723), et malgré quelques centaines d’années d’existence, elle arrive encore à nous émerveiller…

Cry est pour toutes ces personnes innocentes souffrant des conséquences de conflits meurtriers ; pour tous ces rêves injustement avortés, pour toutes ces histoires d’amour interrompues sans pitié, pour tous ces jeux d’enfants abandonnés.

Les moments décisifs de nos vies échappent souvent à notre compréhension. Quand naître, où mourir, qui aimer, pourquoi pleurer… autant de questions presque toutes hors de notre contrôle. La vie n’est-elle pas une énigme (Riddle) dont les réponses sont parfois amères ?

J’ai composé Lunenburg l’an dernier, dans la ville du même nom en Nouvelle-Écosse, au cours d’une tournée de concert fort chargée. Je souhaitais alors exprimer mon plaisir d’être entourée de fabuleux musiciens dans un environnement musical aussi riche.

5 à 7 est une expression québécoise équivalente au happy hour, ces quelques heures en début de soirée où les gens se rassemblent pour partager un bon moment et pour savourer leurs premiers instants de liberté après le travail. Cette pièce vise à évoquer une telle ambiance, avec son rythme caractérisé par des cycles de 5 et de 7 pulsations.

Didem Başar

Collection Centre des musiciens du monde

Cette collection vous propose des œuvres nées de résidences artistiques offertes par le Centre des musiciens du monde. À une époque où tout va à un rythme effréné, le Centre a senti le besoin d’offrir aux musicien.ne.s le temps pour essayer, écrire, effacer et réécrire, explorer en profondeur leurs idées et leur imagination. Les artistes se retrouvent ainsi dans un « espace-temps » où sont privilégiés les rencontres humaines et les liens musicaux durables, à même de nourrir la créativité. Enfin, le Centre est ouvert à un large éventail de propositions artistiques, ayant pour ligne directrice la qualité et la musicalité des projets.

Kiya Tabassian,
directeur artistique de la Collection

Lire la suite

À propos

Didem Basar
Patrick Graham
AN 2 8776 Inspirations Buzz Brass

Start typing and press Enter to search