fbpx
AN 2 8791 Danzas Guitare Espagnole

Danzas: Guitare espagnole

Date de sortie 03 février 2017
Numéro de l'album AN 2 8791
Periodes Contemporaine

Ils en ont parlé

Informations sur l'album

Depuis leurs débuts, les trois multi-instrumentistes de MG3, Sébastien Dufour, Glenn Lévesque et Marc Morin, ont exploré la musique du monde, marié les genres et les styles et poussé la création à son apogée. Mais pour leur septième album, le trio souhaitait faire un retour à cette musique classique espagnole endiablée.

« Ça me rappelle mes études à l’Université de Montréal : 80 à 90 % de la musique qu’on jouait était espagnole, affirme Glenn. C’est comme renouer avec une belle amitié ! » Pour Marc : « C’est à la fois du nouveau, car on n’a jamais abordé un album de cette façon. » Ainsi, les trois compères misent sur leur créativité pour propulser ces oeuvres traditionnelles vers un ailleurs. « Nous avons voulu retourner aux sources du flamenco, comme ces danses typiques du pays… la farruca et la bulería, pour aller chercher l’essence des compositeurs. Recréer ces pièces en mettant de l’avant l’énergie et la passion du flamenco », mentionne Sébastien.

Manuel De Falla, figure dominante de la musique espagnole du 20e siècle, a voulu élever la musique tzigane au sommet du grand art. Cette intention se manifeste dans Siete canciones populares españolas où il dépeint la culture de différentes régions de l’Espagne. Plusieurs de ses oeuvres pour la scène sont aussi imprégnées de l’esprit de la musique traditionnelle, dont le drame lyrique La vida breve et les ballets El amor brujo et El sombrero de tres picos. La sonorité acoustique riche et enivrante des trois guitaristes nous ramène à cette scène où s’est jouée jadis cette musique enflammée, et aussi à la cathédrale de Montevideo en Uruguay qui fut la source d’inspiration de la pièce La Catedral d’Agustín Barrios Mangoré. Plusieurs décennies après le dernier soupir de Manuel De Falla, son influence s’est manifestée chez le grand maître du flamenco Paco De Lucía, entre autres, dans son album Interpreta a Manuel de Falla. De Lucía a été un instigateur de la guitare flamenca comme instrument solo et du « nouveau flamenco », style qui marie le flamenco à d’autres courants musicaux : le rock, le pop, le jazz.

Selon Sébastien, le disque légendaire Friday Night in San Francisco lancé en 1981, du trio Paco De Lucía, John McLaughlin et Al Di Meola, a eu une influence certaine sur leur parcours. Inspiré également par les deux grands jazzmen Pat Metheny et Charlie Haden, le trio interprète la pièce Our Spanish Love Song, parue sur l’album Beyond The Missouri Sky en 1997. Un grand moment de plénitude! Rendu au sommet de leur art, MG3 nous transmet le fruit de l’histoire avec une essence qui est la leur : du flamenco vibrant, coloré et si émouvant!

mg3.ca

© Sonia Lussier

Lire la suite

À propos

Montréal Guitare Trio
AN 2 8745 Max Richter Portrait
AN 2 8745 Max Richter Portrait

Start typing and press Enter to search