fbpx
AN 2 8790 Meditation Chant Gregorien

Méditation : Chant grégorien

Compositeurs
Date de sortie 27 janvier 2017
Numéro de l'album AN 2 8790
Periodes Médiévale
Genres Chant sacré

Ils en ont parlé

Informations sur l'album

C’est en 1950 qu’est reconnu, en Occident, la musicothérapie, ou l’art de soigner le corps par la musique, comme une discipline à part entière. Alors que les liens entre musique et comportements humains demeurent difficiles à prouver, il a toutefois été démontré que les bienfaits de celle-ci sur le corps et l’esprit sont bien réels.

On retrouve dans le chant grégorien une harmonie qui nous amène naturellement au calme, ce calme intérieur tant recherché. On pourrait expliquer cette sensation par le fait que ces chants sont linéaires, purs ; c’est-à-dire qu’ils se composent d’une seule ligne musicale ; sans artifice, sans autre son que celui des voix toutes réglées en strophes, rappelant ainsi son origine de la liturgie de l’Église de rite latin. Des générations de moines musiciens ont pratiqué la lecture méditée de la Bible, leur vie intérieure ayant assurément forgé cette musique si singulière. Dès l’écoute des premières notes, on se laisse transporter facilement vers un endroit, un état plus enivrant que le concret de la vie, du quotidien… on profite de ce son complètement contraire à notre rythme de vie, effréné, pour la plupart. Pas de changement de rythme, pas d’envolée vocale… le chant grégorien amène à l’unicité, plusieurs voix qui n’en font qu’une seule, qui porte donc à « s’arrêter » pour écouter. Il a cette vertu d’ouvrir la voie à l’intériorité maintenant devenue nécessaire à notre monde.

Le chant grégorien est basé sur les rythmes de la respiration, donnant une impression d’espace, de temps qui ralentit. Ce genre musical serait donc excellent pour travailler puisqu’il aiderait à la concentration, mais également pour méditer puisqu’il diminuerait de façon significative le niveau de stress et régulerait la tension artérielle. Une réduction du stress contribue sans contredit à cet état de détente et de paix intérieure auquel les adeptes de la méditation, tout comme les néophytes, aspirent. Le mental et le physique à l’unisson, n’est-ce pas là un des buts premiers de la méditation?

© Kathleen Désilets

Lire la suite

À propos

Le Chœur des Moines de l’Abbaye bénédictine de Saint-Benoît-du-Lac
AN 2 8787 Flute Passion Schubert

Start typing and press Enter to search

AN 2 9530 - Kuhlau: Grandes sonatesGround Midnight | James Gelfand Trio