fbpx
Yitzhak Yedid

Yitzhak Yedid

Lauréat 2020, le Prix Azrieli pour la musique juive, Yitzhak Yedid est un compositeur et pianiste improvisateur ayant à son actif plus de 50 oeuvres de musique orchestrale, de chambre, solo et vocale. Détenteur d’une bourse de création Sidney Myer en 2017, il s’est aussi valu le Prix du premier ministre israélien décerné aux compositeurs en 2007 et le Prix Landau des arts de la scène en 2009. M. Yedid a occupé le poste de compositeur en résidence au Centre Judith Wright de Brisbane, en 2010, et à la Western Australian Academy of Performing Arts, en 2008. Ses oeuvres lui ont valu de nombreux prix internationaux, dont le plus récent était le Prix Azrieli pour la musique juive en 2020. Né en Israël, Yitzhak Yedid vit en Australie depuis 2007. Il a étudié le piano à l’Académie de musique et de danse de Jérusalem, poursuivant ses études au New England Conservatory, et obtenant son doctorat en composition de l’Université Monash. En tant que compositeur, il s’intéresse particulièrement à l’intégration d’éléments musicaux non européens, y compris l’improvisation, dans le cadre de la musique occidentale. Ses compositions explorent notamment les liens entre la musique classique arabe, la musique juive d’influence arabe et la musique savante contemporaine de l’Occident.

Inspirées par la littérature, la philosophie, les beaux-arts et les paysages, les compositions de M. Yedid racontent des histoires au moyen d’images, de textures et de couleurs. Sa musique intègre une vaste gamme de styles anciens et contemporains, lui conférant une voix unique qui reflète ses racines juives, syriennes et irakiennes. Sa musique témoigne d’un style « éclectique, multiculturel et hautement personnel, qui fusionne les cantillations des traditions juives de Syrie et d’Irak, le dialogue Occident-Orient de la musique israélienne, les techniques de l’avant-garde européenne et américaine, le free jazz et certaines influences australiennes, tout en se nourrissant de ses expériences de pianiste de concert et d’improvisateur. Il en résulte un style moderne et expérimental qui reste profondément expressif et séduisant ». Bien que sa musique re ète une approche multiethnique, multiculturelle et donc transnationale, ses composantes sont parfaitement intégrées et caractérisées par une unicité créative. Yitzhak Yedid a joué au Carnegie Hall de New York et au Jordan Hall de Boston, de même qu’avec de nombreux ensembles dans des festivals et des salles à travers l’Europe, le Canada, les États-Unis, l’Asie et l’Afrique, et de nombreuses critiques de ses oeuvres ont été publiées à travers le monde.

En plus de sa carrière de compositeur et d’interprète, M. Yedid est professeur et fait du mentorat auprès des étudiants en musique depuis 2008. Il enseigne actuellement la composition et le piano au Queensland Conservatorium de l’Université Griffth, à Brisbane.
yedidmusic.com

Crédit photo: James Gross

0

Start typing and press Enter to search