fbpx
Agnès Grossmann

Agnès Grossmann

Agnès Grossmann a été directrice artistique de plusieurs institutions renommées à travers le monde dont la Wiener Singakademie (1983-1986), les Chamber Players of Toronto (1984-1990), l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal et son Choeur (1986-1995), Pro Coro Canada, Edmonton, Alberta (1995-1997), les Petits Chanteurs de Vienne (1996-1998) et le Centre d’Arts Orford (1989-1995 et 1999-2004). En 2005, elle créait le Toronto Summer Music Festival, qu’elle a dirigé jusqu’en 2010, invitant des artistes de renommée internationale à donner concerts et cours de maitre. Dans le cadre de Toronto Summer Music, elle lance aussi un studio d’opéra dans le cadre duquel elle dirige Don Giovanni, Le Barbier de Séville et Ariadne auf Naxos. Les critiques sont unanimes pour louer sa vision interprétative ainsi que sa capacité à bâtir les organismes qu’elle dirige, musicalement, techniquement et stylistiquement. Agnès Grossmann est aussi reconnue pour sa programmation imaginative et son rapport extraordinaire avec le public. Agnès Grossmann a été chef invitée d’orchestres et choeurs au Canada, au Japon, à Taiwan et en Europe, dont les orchestres symphoniques de Montréal, Toronto et Vancouver, l’Orchestre du Centre national des arts à Ottawa, l’Orchestre des Jeunesses Musicales Mondial, la Philharmonie d’Osaka, le Tokyo New City Orchestra, le Kyoto Symphony, le National Symphony Orchestra of Taiwan, l’Orchestre du Mozarteum de Salzbourg et l’Orchestre de Chambre de Vienne.

Agnès Grossmann a commencé sa carrière comme pianiste et donné des concerts aux États-Unis, au Canada, au Moyen-Orient et au Japon sous Columbia Artists Management. En 1972, on lui décernait le Prix Mozart d’interprétation à Vienne. Elle dût abandonner cette carrière à cause d’une blessure à la main et se tourner vers la direction d’orchestre. Depuis, « sa musicalité profonde innée et son tempérament irrésistible » (Gérard Rosenthaler, Vienne) lui ont permis de conquérir son public. En 1987, on l’a nommée « Femme de l’année pour les Arts » à Montréal.

Depuis 2006, Agnès Grossmann a intensifié son travail comme chef invité en Asie et a été nommée directrice artistique du Taiwan National Choir à Taipei. En août 2012, Agnès Grossmann a dirigé quatre représentations d’une nouvelle production excitante de La Flûte enchantée au Théâtre national de Taipei, Taiwan et en novembre 2012, elle mène le Taiwan National Choir en tournée nord-américaine.

Start typing and press Enter to search