fbpx
Benjamin Butterfield

Benjamin Butterfield

Acclamé par le New York Times, Benjamin Butterfield est salué pour sa « voix brillante et claironnante » et est reconnu pour ses performances à travers l’Amérique du Nord et l’Europe, ainsi qu’au Moyen-Orient et en Asie. Au cours de la présente saison, il interprétera du répertoire très diversifié démontrant sa grande polyvalence tant dans des œuvres contemporaines que classiques.

En Amérique du Nord, il se produit régulièrement avec de grands orchestres, dont l’Orchestre philharmonique de Calgary et l’Orchestre symphonique de l’Utah (Requiem de Mozart), ainsi que l’Orchestre symphonique de Kansas City et l’Orchestre symphonique de Terre-Neuve (Le Messie de Haendel). Outre-mer, M. Butterfield a interprété Kaddysh Requiem de Yevhen Stankovych avec la Philharmonie d’Hambourg à l’Opéra de Kiev, pour la commémoration du 75e anniversaire de Babin Yar. D’autres performances comprennent des récitals au Müzewest à Vancouver et au Festival Elora (Ontario), ainsi qu’une prestation de l’œuvre de Haydn La Création avec CapriCCio Vocal Ensemble. Récemment, il a joué au Carnegie Hall avec l’Orchestra of St. Luke’s (La Création de Haydn), et a interprété des messes de Haydn avec l’Orchestre symphonique de San Diego et l’Orchestre symphonique de Québec, et la Serenade and War Requiem de Britten avec l’Orchestre Lyrique de Montréal et l’Orchestre symphonique de Victoria. Comme interprète à l’opéra, M. Butterfield a joué le rôle Mime dans L’Or du Rhin avec le Pacific Opera et été metteur en scène de la production Gianni Schicchi de Puccini au Amalfi Coast Music Festival.

D’autres rôles d’opéra comprennent Grimoaldo dans Rodelinda de Haendel avec le Pacific Opera et Victoria et Frère Massée dans Saint François d’Assise de Messiaen avec l’Orchestre symphonique de Montréal. Artiste très prolifique, il a enregistré avec plusieurs étiquettes de disque, dont Analekta. Professeur agrégé, M. Butterfield est directeur du département d’études vocales et codirecteur du département d’interprétation de l’Université de Victoria. En 2015, il s’est vu remettre le prestigieux prix Craigdarroch pour son excellence en expression artistique de l’Université de Victoria.

Start typing and press Enter to search