fbpx
Catherine Marchese

Catherine Marchese

Née en 1961 à New York, Catherine Marchese obtient son diplôme et sa maîtrise à la Juilliard School de Musique de New York puis le diplôme supérieur d’exécution à l’Ecole Normale de Paris. Après un séjour auprès de Milan Turkovic à Salzbourg, elle obtient le prix Maurice Ravel de musique de chambre à Fontainebleau. Elle participe à de nombreux concerts avec des orchestres très divers comme l’Orchestre de chambre de Pologne, ou
celui de Norvège mais c’est surtout comme soliste que Catherine Marchese donne sa pleine mesure: par exemple accompagnée par l’Ensemble Orchestral de Paris dans le concerto de Mozart qui a fait l’objet d’un disque live à Pleyel, dans le Concerto de Jean Françaix, dans les concertos de Vivaldi, Villa-Lobos et Jean Français avec l’Orchestre Symphonique de Prague, et de l’Orchestre de Billings, Montana (U. S. A).

Elle a été, dans l’histoire des concerts de la Salle Gaveau, la première à donner un récital de basson en soliste en 1996. Elle participe également en soliste aux Festivals de Reims, de l’Abbaye de la Prée, de Strasbourg, de La Baule, d’Engadine (Suisse), de Newport (U.S.A.) aux stages musicaux de Santander et de l’Académie Internationale de Musique du Château de Rangiport. En première mondiale pour Radio France, à l’auditorium du Louvre à Paris et pour la maison de disque Sony Classical, elle crée la Sonate de Glenn Gould, puis, celle de Williams.
Elle consacre, entre ses enregistrements, une grande partie de son temps à la pédagogie, notamment pour les enfants.
« En épanouissant l’expressivité et le lyrisme de son instrument, Catherine Marchese, par son jeu subtil et puissant, lui confère, «tel un violoncelle à vent » ses lettres de noblesse ».

Start typing and press Enter to search