fbpx
Francesca Caccini

Francesca Caccini

Francesa et Settimia Caccini ont grandi en se produisant pour la famille Médicis en tant que chanteuses dans l’ensemble vocal Il Concerto Caccini avec leur père, Giulio Caccini, connu comme un pionnier de la musique monophonique, leur belle-mère Margherita et leur frère Pompeo. Une fois adultes, les enfants ont suivi des chemins différents, chacun établissant une carrière musicale dans différentes régions d’Italie. Settimia était admirée en tant que chanteuse et quelques- unes de ses compositions ont survécu, publiées dans plusieurs collections d’œuvres de divers compositeurs de l’époque. Francesca a travaillé pendant de nombreuses années à la cour des Médicis, composant, interprétant et arrangeant. Elle était la musicienne la mieux payée de la cour, ce qui témoigne de son talent. Francesca était une compositrice prolifique et sa « comédie-ballet » La liberazione di Ruggiero dall’isola d’Alcina est considérée comme le premier opéra entièrement composé par une femme. Elle a contribué à la musique d’environ seize autres œuvres lyriques et a publié un livre de ses chansons, Il primo libro delle musiche, en 1618. Pour la plupart des chansons, elle a composé ses propres paroles.

0

Start typing and press Enter to search