fbpx
Hélène Guilmette

Hélène Guilmette

Saluée pour son timbre lumineux, sa diction exemplaire, sa musicalité raffinée autant que pour sa remarquable présence scénique, la soprano québécoise Hélène Guilmette poursuit une brillante carrière internationale depuis son 2e prix au prestigieux Concours Reine Élisabeth de Belgique en 2004. Elle se distingue par son répertoire varié passant aisément du baroque (Rameau, Handel), au classique (Glück et Mozart) et au répertoire français (Massenet, Poulenc, Gounod). Au fil des ans, on a pu notamment l’entendre dans les rôles de Pamina (Flûte enchantée) à Bruxelles; Mélisande (Ariane et Barbe-Bleue, Dukas) et Amour (Orphée et Eurydice, Glu?ck) à l’Opéra national de Paris ; Susanna (Les Noces de Figaro, Mozart) à Lille, Montréal, Montpellier et au Théâtre des Champs Élysées ; Sophie (Werther, Massenet) à Bruxelles, Strasbourg, Lille et à l’Opéra national de Paris; Thérèse (Les Mamelles de Tirésias, Poulenc) à Lyon et à l’Opéra Comique de Paris; Constance (Dialogues des Carmélites, Poulenc) à Munich, Nice et Toronto; en plus de tenir le rôle de Blanche de la Force à Lyon; Oriane (Amadis de Gaule, J-C Bach) à l’Opéra Royal de Versailles et à l’Opéra Comique de Paris ; Nadia (Veuve joyeuse, Lehár) également à l’Opéra Comique de Paris; Pedro (Don Quichotte, Massenet) à Tokyo; Eurydice (Orphée et Eurydice) à Angers-Nantes; Hébé, Phani et Fatime (Les Indes galantes, Rameau) à Toulouse. Hélène Guilmette s’est également produite en récital et en concert au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, au Concertgebow d’Amsterdam, au Teatro Colòn de Buenos Aires, au Théâtre des Champs Élysées, au Festival d’Istanbul, à la Schubertiade de Schwarzenberg dans des oeuvres telles que le Stabat Materde Pergolesi avec Andreas Scholl, le Gloria de Poulenc, le Requiem et la Messe en do mineur de Mozart, le Messie de Handel, La Création de Haydn et la Symphonie no 4 de Mahler. Elle a chanté sous la direction de chefs réputés dont Ottavio Dantone, Emmanuelle Haïm, Sigiswald Kuijken, Bernard Labadie, Ludovic Morlot, Kent Nagano, Michel Plasson, Christophe Rousset, Marcello Viotti et a collaboré avec plusieurs metteurs en scène de renom tels que Robert Carsen, Mariame Clément, Christophe Honoré, Benoît Jacquot, Guy Joosten, Macha Makeïeff, Piero Faggioni, Laura Scozzi, Jean-François Sivadier, Dmitry Tcherniakov et
Jean-Paul Scarpitta.

Parmi ses projets, soulignons L’Étoile de Chabrier (Laoula) à Covent Garden, Béatrice et Bénédict (Héro) au Festival de Glyndebourne, Didon et Énée (Belinda) au Carnegie Hall, Orfeo ed Eurydice (Eurydice) au Maggio Musicale Fiorentino, Stabat Mater de Poulenc à l’Accademia nazionale di Santa Cecilia de Rome et Les Mamelles de Tirésias de Poulenc avec le BBC Orchestra au Barbican Centre de Londres.

Diplômée en éducation musicale et en piano de l’Université Laval, Hélène Guilmette a reçu sa formation vocale auprès de Marlena Malas à New York. Elle a bénéficié du soutien du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la Fondation Jacqueline Desmarais.

Start typing and press Enter to search