fbpx
Marc-André Hamelin

Marc-André Hamelin

Gagnant du premier prix du Concours International de Musique Américaine de Carnegie Hall en 1985, Marc-André Hamelin a été qualifié de «super-virtuose» par Harold Schonberg du New York Times, tandis que Carol Bergeron du journal montréalais Le Devoir le considère comme étant «le seul digne successeur de Glenn Gould». Ses débuts londoniens en janvier 1992 furent très remarqués, la recension de Paul Griffiths du London Times ayant pour titre: «Perfection absolue». Né à Montréal en 1961, Marc-André Hamelin a d’abord étudié à l’école de musique Vincent-d’Indy, puis s’installe aux États-Unis où il obtient un baccalauréat et une maîtrise en musique à l’Université Temple de Philadelphie. Ses principaux professeurs furent Yvonne Hubert, Harvey Wedeen et Russell Sherman. Son activité de concertiste l’a amené un peu partout en Amérique du Nord, en parti-culier à Montréal, Toronto, New York et Philadelphie, ainsi qu’à plusieurs endroits à travers le Québec. Parmi ses apparitions récentes avec orchestre, citons le Manhattan Philharmonic, le Riverside Symphony (tous deux au Lincoln Centre de New York), l’Orchestre du Centre national des Arts à Ottawa ainsi que les orchestres symphoniques de Toronto, Québec, Vancouver, Détroit, Indianapolis, Minneapolis, Albany, Philadelphie et, bien entendu, l’Or-chestre symphonique de Montréal avec lequel il effectuait une tournée européenne en novembre 1987. En novembre 1989, Marc-André Hamelin recevait le prix Virginia P. Moore, la bourse la plus prestigieuse accordée par le Conseil des Arts du Canada.

Start typing and press Enter to search