fbpx
Marie-Nicole Lemieux

Marie-Nicole Lemieux

Contralto

Le contralto Marie-Nicole Lemieux a commencé sa carrière de façon fulgurante. En 2000, à l’âge de 24 ans, elle remporte à Bruxelles le Prix de la Reine Fabiola (1er Prix) ainsi que le Prix Spécial du Lied au Concours Musical International Reine Élisabeth de Belgique. Ce prix prestigieux lui a permis de se faire connaître du milieu international, lui donnant l’occasion de se produire tant en récital qu’en concert avec de grands orchestres. Mentionnons, entre autres, l’Orchestre National de France sous la direction de Charles Dutoit, l’Orchestre du Capitole de Toulouse sous la direction de Michel Plasson, l’Orchestre symphonique de la Monnaie sous la direction de Marc Soustrot, l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Sir Neville Marriner, The Academy of Ancient Music sous la direction de Paul Goodwin, l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam sous la direction de Gianandrea Noseda, Les Musiciens du Louvre, sous la direction de Marc Minkowski, le London Philharmonic Orchestra sous la direction de Michael Schonwandt, le Deutsches Symphonie Orchester Berlin sous la direction de Ilan Volkov, l’Ensemble Matheus (France) sous la direction de Jean-Christophe Spinosi, l’Ensemble orchestral de Paris sous la direction de John Nelson, l’Orchestre symphonique de Singapour, l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre du Centre National des Arts, etc.

À chaque année, Mme Lemieux est l’invitée de nombreux festivals internationaux, en Europe et en Amérique du Nord. Sur scène, elle interprète Handel (Cornelia, dans Giulio Cesare, Unulfo, dans Rodelinda), Mozart (la troisième dame, dans Die Zauberflöte), Verdi (Mrs. Quickly, dans Falstaff), Gluck (Orfeo dans Orfeo ed Euridice), Vivaldi (Orlando, dans Orlando furioso), Wagner (Flosshilde, dans Götterdämmerung), Berlioz (Ursule, dans Béatrice et Bénédict), etc.En juillet 2001,

Marie-Nicole Lemieux a reçu le prestigieux Prix Virginia-Parker remis annuellement par le Conseil des Arts du Canada et, tout récemment, Mme Lemieux a été honorée au Gala des Prix Opus du Conseil québécois de la musique en se voyant décerner le Prix du Concert de l’année 2003 en «musiques médiévale, Renaissance et baroque».

Start typing and press Enter to search