fbpx
Mihoko Fujimura

Mihoko Fujimura

La mezzo-soprano japonaise Mihoko Fujimura est devenue une habituée de la Royal Opera House, du Covent Garden, du Teatro alla Scala de Milan, du Bayerische Staatsoper, du Wiener Staatsoper, du Théâtre du Châtelet, du Teatro Real de Madrid, du Deutsche Oper de Berlin, du Festival de Bayreuth, du Maggio Musicale Fiorentino et du Festival d’Aix-en-Provence. En concert, elle se produit avec les plus grands orchestres et est régulièrement invitée au Japon.

On a pu l’entendre au Festival de Bayreuth au cours de neuf saisons consécutives. À l’opéra, son répertoire comprend Kundry, Brangäne, Venus, Fricka, Idamante, Octavian, Carmen, Eboli, Azucena et Amneris. Son répertoire de concert inclut le Requiem de Verdi, les Wesendonck-Lieder de Wagner et Das Lied von der Erde, les Rückert-Lieder, Des Knaben Wunderhorn et les symphonies nos 2, 3 et 8 de Mahler. Elle a chanté avec nombre de prestigieux chefs, notamment Claudio Abbado, Christoph Eschenbach, Adam Fischer, Kurt Masur, Sir Colin Davis, Charles Dutoit, Yuri Termikanov, Mariss Jansons, Christian Thielemann, Daniel Harding et Kent Nagano.

Mihoko Fujimura a étudié à l’Université de Tokyo et à la Hochschule für Musik und Theater München. Elle a remporté de nombreux concours internationaux de chant avant de se joindre à l’Opéra de Graz de 1995 à 2000, où elle a interprété pour la première fois plusieurs des rôles qui font partie de sa signature artistique. En 2002, elle a attiré l’attention internationale lors de ses prestations au Festival d’opéra de Munich et au Festival de Bayreuth.

Elle a chanté le rôle de Brangäne dans un enregistrement de Tristan et Isolde avec Antonio Pappano sous étiquette EMI Classics, ainsi que Le Chant de la terre de Mahler avec le Nouvel Orchestre philharmonique du Japon Philharmonic et Christian Arming pour Fontec.

Start typing and press Enter to search