fbpx
Nicolas Dautricourt

Nicolas Dautricourt

NICOLAS DAUTRICOURT violon – « Révélation Classique de l’ADAMI » au midem de Cannes 2000, lauréat de la fondation Natexis, Nicolas Dautricourt remporte le 1er Grand Prix du concours international Henry Sauguet en 1998 et est successivement Lauréat du « Parkhouse Award » de Londres, ainsi que des concours internationaux Rodolfo Lipizer et Giovanni Battista Viotti. En 2001, il est finaliste du Concours international de Belgrade ainsi que du Concours international Henryk Wienawski de Poznan. Il se produit dès lors sur les plus grandes scènes françaises (Salle Pleyel, Théâtre des Champs-Elysées, Cité de la Musique, Opéra du Rhin, Grand Théâtre de Bordeaux…), ainsi qu’ internationales (Wigmore Hall de Londres, Tchaikovsky de Moscou, Téatro National de Belém, Modern Art Museum de Copenhague, Israel, Etats-Unis, Japon.. ) et est l’invité de nombreuses manifestations artistiques (Midem de Cannes, Festival de Pâques de Deauville, Festival des Arcs, La Roque d’Anthéron, Festival du Périgord Noir, Festival d’Auvers-sur-Oise, Musique à L’Emperi…)

Invité également de prestigieux festivals à l’étranger tels que Ravinia (Usa), Sintra (Portugal), Telc (République Tchèque), il s’est déjà produit, en tant que soliste, avec le Belgrad Philharmonic Orchestra, le Poznan Philharmonic Orchestra, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre d’Auvergne ou encore l’Orchestre de Jeunes d’Ile de France sous la direction de Roland Pidoux, Mark Foster, Arie Van Beek et Dejan Savic.

Particulièrement apprécié pour son « engagement sensible et passionné », il affectionne tout particulièrement la musique de chambre qu’il pratique aux côtés d’Augustin Dumay, Pascal Moraguès, Jean-Claude Pennetier, Michel Dalberto, Yakov Kasman, Nicholas Angelich, Huseyin Sermet, Andreas Adorjan, ou encore le quatuor Psophos et le trio Wanderer.

Admis en 1993 à l’âge de 16 ans au CNSM de Paris, Nicolas Dautricourt a obtenu un 1er Prix de Violon 1er nommé avec mention spéciale du Jury (classe de Jean-Jacques Kantorrow), ainsi qu’un prix de musique de chambre à l’unanimité avec le quatuor à cordes Kinsky (classe de Jean Mouillère). Il fut alors reçu 1er nommé au cycle de perfectionnement de violon et suivit parallèlement un cursus d’écriture au conservatoire d’Issyles- Moulineaux dans la classe d’Isabelle Duha où il obtint le premier prix 1er nommé. Il a, par ailleurs, reçu l’enseignement de maitres prestigieux tels que Philipp Hirschhorn, Tibor Varga, Miriam Fried, Hermann Krebbers et participé aux master-classes du Quatuor Borodine ainsi que du Quatuor Hagen.

Nicolas Dautricourt joue actuellement un magnifique instrument de Joannes Fransiscus Pressenda de 1828. Il a réalisé plusieurs enregistrements salués par la critique : Carnaval des Animaux avec le trio Wanderer (Le Chant du Monde) ainsi que le Concert de Chausson et le Double Concerto de Mendelssohn avec Laurent Wagschal et l’Orchestre d’Auvergne, dirigé par Arie van Beek chez Calliope (5 diapasons et4 étoiles dans Le Monde de la Musique).

Start typing and press Enter to search