fbpx
Olivier Thouin

Olivier Thouin

Olivier Thouin commence à jouer du violon à l’âge de quatre ans. D’abord élève de Hratchia Sevadjian, il obtient son Prix avec grande distinction du Conservatoire de Montréal où il étudie avec Sonia Jelinkova. Il se rend ensuite à Prague où il reçoit les conseils d’Ivan Straus à l’Académie des Arts. Il participe aussi aux cours de maître d’Igor Ozim à Berne et Blonay en Suisse.

Olivier Thouin est le gagnant du Prix d’Europe 1997 décerné par l’Académie de musique du Québec. Il a également reçu le Prix Cécile-Mesnard-Pomerleau pour son travail en tant que violon solo de l’Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales lors de tournées à travers l’Asie, l’Europe et en Israël. Aux États-Unis, ses activités l’amènent entre autres à Tanglewood où il reçoit le prix de violon Jules C. Reiner ainsi qu’au prestigieux festival de musique de chambre de Marlboro au Vermont. Il est ensuite invité à jouer à New York, Philadelphie et Boston lors de concerts soulignant le 50e anniversaire de Marlboro. En 2002, Olivier Thouin se voit décerner le Young Canadian Musicians Award (Toronto) lui permettant de développer sa carrière au Canada.

Chambriste très actif, Olivier Thouin joue avec des artistes tels Anton Kuerti, Marc-André Hamelin et Rudolf Jansen. Il donne l’intégrale des sonates de Beethoven, Brahms, Schumann et Fauré avec les pianistes Suzanne Blondin et François Zeitouni en plus de faire partie du Trio Contrastes (1998-2003) et de l’Ensemble Magellan. Il fait des débuts remarqués et salués par la critique en récital à Toronto et Calgary. En tant que soliste, Mon sieur Thouin est invité par l’Orchestre sym pho nique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, Les Violons du Roy et l’Orchestre de Chambre McGill. Il a été violon solo associé à l’Orchestre du Centre National des Arts d’Ottawa ainsi que professeur de violon et musique de chambre à l’Université McGill à Montréal. Il est main tenant violon solo associé à l’Orchestre symphonique de Montréal.

Olivier Thouin joue sur un Michele Deconet de 1754 qui lui est généreusement prêté par Canimex.

Start typing and press Enter to search