fbpx
Vittoria Aleotti

Vittoria Aleotti

Vittoria Aleotti était une religieuse augustine de Ferrare. Son père était un architecte de renom et il était naturel pour lui d’offrir à ses filles une formation musicale dans le cadre de leur éducation. Apparemment, Vittoria était une sorte de prodige, apprenant d’abord en écoutant les leçons de sa sœur aînée, mais la dépassant rapidement en maîtrisant le clavecin et le chant. À l’âge de six ou sept ans, elle était suffisamment avancée pour être envoyée au couvent de San Vito à Ferrare, réputé pour cultiver les talents musicaux. Il existe une certaine confusion quant à savoir si Vittoria Aleotti était également la compositrice Raffaella Aleotti, ou peut-être sa sœur. Vittoria Aleotti disparaît des archives publiques en 1593, tandis que la carrière de Raffaella continue de se développer et de croître, avec des éloges pour son talent et sa capacité à diriger un ensemble de vingt-trois religieuses, et parfois des critiques pour son goût de la polyphonie complexe et de la dissonance, où le plaisir pourrait faire obstacle à la piété.

0

Start typing and press Enter to search