fbpx
William Sharp

William Sharp

William Sharp a été acclamé par le New York Times qui l’a décrit comme « un chanteur sensible et raffiné » qui peut interpréter « le caractère particulier de chaque chanson », et il continue d’être acclamé par la critique pour son travail lors de concerts, de récitals, d’opéras et d’enregistrements.

Ses dernières prestations comprennent une soirée de chansons de John Musto avec le New York Festival of Song ; une prestation avec l’Orchestre symphonique de Baltimore, sous la direction de Marin Alsop, dans Old American Songs de Copland ; la création du rôle de Cosimo dans la première mondiale de The Inspector de John Musto avec le Wolf Trap Opera qui lui a valu des critiques élogieuses ; l’interprétation d’une première mondiale des Amichai Songs de David Froom pour le River Concert Series (Maryland) ; ainsi que l’interprétation de compositions de Bach, Bernstein, Britten et Paulus avec le Bach Choir of Bethlehem, dont des enregistrements de Saint John Passion et Songs of Hope.

Parmi ses récentes prestations, M. Sharp a joué lors du Boston Early Music Festival pour la création de Antiochus und Stratonica de Graupner, avec le Deutsches Symphonie Orchester Berlin dans The Palace at Four A.M. de Scott Wheeler, avec le National Philharmonic dans le Requiem de Brahms, ainsi qu’avec la Cathedral Choral Society dans le War Requiem de Britten. William Sharp a gagné plusieurs prix prestigieux dont la Carnegie Hall International Music Competition, en 1987. Très respecté comme interprète, M. Sharp a reçu un Grammy en 1990 pour son enregistrement Arias and Barcarolles de Leonard Bernstein lors du New York Festival of Song, et Songs and Duets de Leonard Bernstein avec la soprano Judith Kaye et le pianiste Steven Bluer.

Start typing and press Enter to search