fbpx
Aline Kutan

Aline Kutan

Soprano canadienne d’origine arménienne, Aline Kutan a tenu, dès l’âge de 18 ans, un premier rôle professionnel sur une scène lyrique lorsque l’Opéra de Vancouver lui confia celui de Flora dans The Turn of the Screw de Benjamin Britten. Elle a par la suite poursuivi ses études à l’Université de Colombie-Britannique et à l’Université Laval de Québec.

Aline Kutan a remporté le prix Joseph Rouleau des Jeunesses Musicales et le prix George London à New York et fut récipiendaire d’une bourse d’étude de la Fondation Licia Albanese-Puccini. S’ajoute à cela d’autres prix nationaux incluant le Concours de chant de l’Orchestre symphonique de Montréal, le Young Mozart Singers du Canadian Opera Company et le Concours de la Vancouver Operatic Society. Elle fut aussi finaliste du Concours international de chant de Toulouse en France où elle fut aussi lauréate pour la meilleure interprétation d’un extrait d’opéra français. Avant de lancer sa carrière à l’opéra, elle a participé pendant deux ans à la tournée canadienne de la comédie musicale de Andrew Lloyd Weber The Phantom of the Opera.

Depuis qu’elle a remporté en 1995 le prestigieux concours du Metropolitan Opera de New York, Madame Kutan ne cesse de travailler à l’opéra en Europe et en Amérique. Elle s’est fait entendre dans de nombreux rôles comme, entre autres, Lakmé, la Reine de la Nuit dans La flûte enchantée, Konstanze dans L’enlèvement au Sérail, Zerbinetta dans Ariane à Naxos, Olympia dans Les contes d’Hoffmann, le rôle titre du Rossignol de Stravinski, Anne Trulove dans The Rake’s Progress, la Comtesse Adèle dans Le Comte Ory, la Comtesse de Folleville dans Il Viaggio a Reims, Sœur Constance dans Dialogues des carmélites, Lauretta dans Gianni Schicchi, Ludmilla dans Russlan et Ludmilla de Glinka, une des Blumenmädchen dans Parsifal, le rôle titre dans l’opéra arménien Anoush, Adèle dans La chauve-souris, Sylvie dans La Colombe de Gounod, Morgana dans Alcina de Haendel, les rôles de Feu, de la Princesse et du Rossignol dans L’enfant et les sortilèges de Ravel et Philine dans Mignon de Thomas. Au concert, elle s’est entre autres illustrée dans le Concerto pour soprano colorature, opus 82 de Glière, le Messie de Haendel, les Brentano Lieder de Richard Strauss, les 2e et 4e symphonies de Mahler, Carmina Burana de Carl Orff, la Messe en do mineur, le Requiem et les airs de concerts de Mozart.

Madame Kutan chante régulièrement dans les plus prestigieuses maisons d’opéras et sous la direction de chefs renommés. En Europe, elle a entre autres interprété à la Scala de Milan le rôle de Semele dans L’Europa riconosciuta de Salieri sous la direction de Riccardo Muti. Elle s’est aussi fait entendre au San Carlo di Napoli, à l’Opéra de Genève, à L’Opéra Royal de Wallonie à Liège, à l’Opéra de Bordeaux où elle a créé le rôle de Pasiphaé dans l’opéra contemporain de Philippe Fénelon Les rois, au Badisches Staatstheater Karlsruhe, au Festival international des Chorégies d’Orange, au Festival de Glyndebourne, au Festival de Lanaudière, à l’Opéra de Toulouse, à Marseille, et à l’Opéra National de Paris. En Amérique, elle a chanté au New York City Opera, à l’Opéra Français de New York, en Arizona, au Michigan, à Vancouver, Montréal, Québec, etc. Elle a travaillé avec des chefs comme James Conlon, Vladimir Jurowsky, Sir Charles Mackerras, Bertrand de Billy, Gustav Kuhn, Christopher Hogwood, Julius Redel, Charles Dutoit, Richard Bradshaw, Jonathan Darlington, Yannick Nézet-Séguin, Raffi Armenian, Mario Bernardi, Bernard Labadie, Jacques Lacombe, Yuli Turovsky, Yoav Talmi, Yves Abel, etc.

Start typing and press Enter to search